Youth and Philanthropy Initiative

Dépendance/toxicomanie

QU’EST-CE QUE C’EST?

Le mot « dépendance » est souvent utilisé pour désigner tout comportement difficile ou impossible à contrôler. Pour déterminer si un comportement est une dépendance, il est essentiel de savoir si la substance est utilisée malgré des conséquences néfastes (difficultés financières, problèmes sur le lieu de travail ou avec la famille, conflit avec la loi). Un moyen simple de décrire la dépendance est la présence des 4 éléments suivants :

  • Sentiment de manque
  • Perte de contrôle par rapport à la quantité ou à la fréquence d’utilisation
  • Compulsion à utiliser la substance
  • Utilisation malgré les conséquences

Causes

Aucun facteur ne peut prédire qu’une personne va devenir dépendante de drogues. Une combinaison de facteurs influence le risque de dépendance. Plus une personne est en présence de facteurs de risque, plus il est probable que la prise de drogues entraîne la dépendance.

  • Les gènes avec lesquels les personnes naissent représentent environ la moitié du risque de dépendance d’une personne. Le sexe, l’origine ethnique et la présence d’autres troubles mentaux peuvent également influer sur le risque de consommation de drogue et de dépendance.
  • L’environnement d’une personne comprend de nombreuses influences différentes, allant de la famille et les amis à la situation économique et à la qualité de vie en général. Des facteurs tels que le stress, la pression des pairs, la pauvreté, l’absence de liens affectifs, la violence physique et sexuelle, l’exposition précoce à la drogue, le racisme, le sentiment d’isolement, les traumatismes et l’influence des parents peuvent considérablement affecter les risques de toxicomanie et de dépendance.
  • Développement. Des facteurs génétiques et environnementaux interagissent avec les étapes critiques du développement de la vie d’une personne pour influer sur le risque de dépendance. Bien que la consommation de drogues à tout âge puisse entraîner une dépendance, plus une personne commence à en consommer tôt, plus elle risque de devenir toxicomane.

PARLER DE L’UTILISATION DE SUBSTANCES

Certains des termes utilisés pour parler de consommation de drogues et de toxicomanie peuvent être délicats, en grande partie parce que la consommation de drogues et d’alcool est quelque chose de mal perçu Tout le monde n’utilisera pas le mot « dépendance » (disponible en anglais seulement) ou ne se présentera pas comme un « toxicomane », et c’est un choix personnel. Quelqu’un pourrait préférer se décrire comme un « consommateur d’héroïne », par exemple, ou simplement dire qu’il ou elle a une « dépendance à la drogue » ou un « problème d’alcool ». En règle générale, il est plus respectueux de désigner ces gens comme ils aiment être désignés eux-mêmes.

APPROCHES DE TRAITEMENT

De la même manière que tout le monde n’utilise pas les mêmes mots pour décrire son expérience, il n’y a pas vraiment de solution unique pour aider ceux qui veulent arrêter ou réduire leur consommation de drogue ou d’alcool. Un éventail de différents types de services et de philosophies existent pour aider les individus en situation de dépendance de la manière qui leur convient.

EN APPRENDRE PLUS